Velouté d’épinards

C’est la soupe de Shrek ! Plus sérieusement, c’est une soupe toute en finesse, qui devient totalement addictive avec un morceaux de chèvre.

Ingrédients :

200 à 300 g d’épinards frais

1 poireau

1 patate

1/2 l à 3/4 l d’eau

1 carotte

30 g de beurre

1 morceau de fromage de chèvre

30 g de farine

1 bouillon cube de volaille

Sel, poivre

 

Préparation :

Nettoyer et couper en rondelles le poireau et la carotte.

Nettoyer les épinards, les rincer et laisser égoutter.

Eplucher la pomme de terre et la couper en petits cubes.

Dans un faitout, mettre les poireaux avec un filet d’huile, couvrir et laisser suer 5 minutes.

Ajouter alors les carottes et la patate et faire suer encore 5 minutes.

Ajouter les épinards, remuer, couvrir et attendre que les épinards cuisent (10 minutes).

Pendant ce temps mettre l’eau (plus ou moins selon l’épaisseur du velouté souhaité) à chauffer avec le bouillon cube.

Quand les épinards sont cuits, verser le bouillon par dessus, saler et poivrer. Porter à ébullition (grosses bulles) et couper le feu. Couvrir et laisser infuser.

Quand ça a un peu refroidi, mixer.

Préparer un roux en faisant fondre le beurre puis y ajouter la farine. Cuire 1 en remuant puis verser dans la soupe.

Laisser cuire entre 5 et 10 minutes en remuant au fouet, ça va épaissir.

Verser dans les assiettes et déposer des morceaux de fromage de chèvre dessus.

Publicités

Boeuf bourguignon

Idéal quand on est nombreux puisqu’on peut le préparer en avance et le réchauffer. Il faut le mijoter longtemps pour que la viande soit bien tendre (3 h mini, 4 au top).

Ingrédients :

1 kg de bourguignon (de la joue de boeuf c’est encore meilleur !)

2 oignons

300 g de poitrine de porc nature

4 carottes

500 g de champignons

Bouquet garni

1 bouteille de vin rouge

60 cl de fond de veau

2 carrés de chocolat noir

Sel et poivre

1 écorce d’orange séchée

2 c. à s. de maïzena

 

Préparation :

Débiter la viande en morceaux, éplucher et ciseler l’oignon, éplucher et tailler en rondelles les carottes.

Faire revenir la viande à feu vif jusqu’à obtenir les sucs. Retirer.

Pendant ce temps, faire blanchir la poitrine de porc et la débiter en lardons, réserver.

Mettre les oignons à la place de la viande, les laisser devenir translucides à couvert.

Ajouter alors les carottes, donner un coup de feu puis ajouter la moitié des lardons et remuer. Laisser cuire 2 minutes.

Remettre la viande, ajouter la maïzena et bien mélanger.

Verser par dessus le vin rouge, déglacer complètement et laisser bouillir 2 minutes.

Ajouter le fond de veau, le bouquet garni, l’écorce d’orange, le sel et le poivre puis laisser mijoter à feu doux, 2h minimum, en remuant de temps en temps.

Pendant ce temps, faire revenir les lardons restant sans les dessécher puis retirer.

Nettoyer et escaloper les champignons, les faire cuire doucement à couvert dans le gras des lardons restant.

Au bout des 2h, ajouter les lardons et les champignons ainsi que le chocolat. Remuer et laisser mijoter encore au moins 1 h.

Servir avec des macaronis ou des frites.

On peut aussi ajouter des oignons grelots que l’on aura fait cuire comme les champignons. (on les ajoute en même temps que les champignons).

La crème d’amande

C’est la crème de base pour la tarte bourdaloue, mais aussi pour la crème frangipane. Il est préférable de moudre soi-même les amandes, c’est nettement meilleur ! 

Ingrédients :

125 g de beurre

125 g de sucre

125 g de poudre d’amande

125 g d’oeufs

25 g de farine

2 c. à s. de rhum

1/2 gousse de vanille

 

Préparation :

Faire un beurre pommade et y ajouter le sucre. Bien mélanger.

Verser ensuite la poudre d’amande et blanchir l’ensemble.

Fouetter légèrement les oeufs puis les ajouter petit à petit en mélangeant toujours pour les intégrer.

Ajouter enfin la farine tamisée, mélanger.

Incorporer le rhum et la vanille.

Filmer et réserver au frais jusqu’à son utilisation.

Basboussa

En provenance d’Algérie, cette douceur aux amandes est très très gourmande.

Ingrédients :

4 oeufs

80 à 100 g de sucre

100 g d’huile

120 g de lait

250 g de semoule fine

75 g d’amande en poudre

1 pincée de sel

1 sachet de levure chimique

Amandes décortiquées

Pour le sirop :

150 g de sucre

200 g d’eau

2 c. à s. de fleur d’oranger

 

Préparation :

Blanchir les oeufs avec le sucre.

Ajouter l’huile et le lait et bien mélanger.

Ajouter ensuite le sel, la semoule, les amandes et la levure. Bien mélanger.

Verser dans un moule et cuire 30 minutes à 180°.

Pendant ce temps préparer le sirop en mettant le sucre et l’eau dans une casserole jusqu’à ébullition.

Couper le feu, ajouter la fleur d’oranger et laisser refroidir.

Quand le gâteau est sorti du four, découper des carrés ou des losanges, déposer une amande sur chacun puis arroser avec tout le sirop.

Risotto de potimaron

Quand l’automne est là, la saison des courges bat son plein alors on en profite. Cette recette peut se faire avec n’importe quel courge, mais avec du potimaron c’est parfait.

Ingrédients :

1 potimaron

300 g de riz carnaroli ou arborio

1 oignon

6 tranches de coppa

20 cl de vin blanc

une poignée de noisettes torréfiées et concassées

1 cube de funghi porcini (sinon un bouillon de légumes)

Sel, Poivre

1 c. à s. de beurre

 

Préparation :

Eplucher et couper l’oignon en lanières. Les mettre dans une sauteuse à cuire à feu doux et à couvert.

Pendant ce temps, éplucher le potimaron et le couper en petits dès.

L’ajouter aux oignons, saler, couvrir et laisser cuire doucement pendant 20 minutes en remuant de temps en temps.

Dans une poêle chaude, verser le riz, le laisser chauffer en remuant (il prend une couleur nacrée) et ajouter le vin blanc. Laisser le vin s’évaporer complètement en remuant souvent sur feu moyen.

Pendant ce temps, mettre une casserole d’eau à bouillir avec un cube de porcini.

Verser le riz dans le potimaron, remuer pour bien mélanger.

Monter le risotto : une louche de bouillon chaud ajoutée au riz, on remue en le laissant boire puis on rajoute une autre louche et ainsi de suite jusqu’à ce que le riz soit cuit.

Quand le riz est cuit, couper le feu, ajouter une noisette de beurre et le poivre. Remuer et couvrir.

Couper la coppa en lanières, les passer à sec dans une poele pour les griller légèrement. Réserver.

Dans chaque assiette, mettre du risotto, parsemer par dessus des lanières de coppa et des éclats de noisettes.

Turk Borek à la courge

Pour cette recette, on peut remplacer la farce à volonté. Aux légumes avec de la féta, à la viande épicée, aux fruits secs hachés… Bref, de quoi se régaler tout au long de l’année. Pour ce qui est de « huiler » la pâte, j’utilise un vaporisateur et c’est le top, juste un petit coup de « pschit », on étale et le résultat est nickel, pas gras du tout.

Ingrédients :

Feuilles de pâte filo

600 g de courge (à peu près)

200 g de féta

1 oignon

1 échalote

3 gousses d’ail

1 c. à c. de cumin

Sel, poivre

Coriandre fraîche (sinon du persil)

borek-3

Préparation :

Nettoyer la courge et la couper en cubes de 2 cm.

Les mettre dans un plat au four avec l’ail non épluché écrasé à la main, sel, poivre et un filet d’huile d’olive. Cuire 1/2 heure à 180°.

Pendant ce temp, ciseler l’oignon et l’échalote et les faire fondre dans une poêle à couvert et petit feu.

Sortir la courge du four et l’écraser à la fourchette.

Ajouter les oignons et le cumin. Bien mélanger et laisser refroidir.

Ajouter alors la feta emiettée et la coriandre hachée. Bien mélanger.

Sur la plaque du four, mettre deux feuilles de pâte filo qui serviront de papier cuisson.

Rouler les boreks :

Sur le plan de travail, poser à plat, dans le sens de la largeur, une feuille de filo, la badigeonner d’huile et déposer une nouvelle feuille dessus.

Déposer de la farce en bas à 1 cm du bord d’en bas et en laissant 5-6 cm sans rien à droite et a gauche. Ca doit faire en boudin.

Rabattre les cotés droit et gauche. Rouler sur lui même en badigeonnant d’huile au fur et à mesure.

Rouler ensuite le gros cigare en escargot pour le premier. Le déposer au centre de la plaque et ajouter les autres rouleaux, en cercle tout autour.

Mettre au four à 180-200° le temps de griller la pate (environ 30 à 40 minutes).

Chili con carne

Ce chili est devenu, depuis de nombreuses années, un grand classique dans ma cuisine. Je ne remercierai jamais assez Marie-Jo qui m’avait passé la recette quand on travaillait ensemble au Moto Club. 

Ingrédients :

300 g de viande hachée

300 g de jarret de boeuf

2 ou 3 poivrons rouges

2 oignons

1 grosse boite de tomates concassées

1 grosse boite d’haricots rouges

Epices à chili (si vous n’en trouvez pas, ceux pour le guacamole marchent très bien)

 

Préparation :

Couper le jarret en petits morceaux puis le faire revenir jusqu’aux sucs. Retirer.

Faire revenir la viande hachée. Retirer.

Pendant ce temps, couper les poivrons en dés, l’ail en rondelles fines et ciseler l’oignon.

Quand les viandes sont retirées, mettre à la place les oignons à blondir.

Ajouter ensuite les rondelles d’ail.

Ajouter la tomate. Donner un bouillon puis ajouter les épices.

Laisser mijoter 15 minutes.

Pendant ce temps, faire revenir rapidement les poivrons. Réserver.

Remettre la viande et laisser mijoter encore 20 minutes.

Ajouter les poivrons. Laisser mijoter encore 15 minutes.

Ajouter les haricots rouges égoutés et laisser mijoter encore 10 minutes.